VITAMINE B12 1000 MCG (60 COMPRIMÉS À CROQUER) (PHARMANUTRICS INSPIRED BY NATURE)

VITAMINE B12
. contribue à la formation normale des globules rouges
. soutient le système nerveux, la résistance et la grossesse
. aide en cas de fatigue, faiblesse musculaire, troubles de l’équilibre et de la concentration

En savoir plus sur les caractéristiques de ce produit...

VITAMINE B12 1000 MCG (60 COMPRIMÉS À CROQUER)
Description
Vitamine B12 1000 se compose de vitamine B12 et acide folique :

  • La vitamine B12 est un stimulateur de différents enzymes et est extrêmement importante pour le cerveau, la préservation du système nerveux et la formation du sang (hémoglobine). La vitamine B12 joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’acide folique.
    Un régime végétarien strict (la vitamine B12 d’origine végétale est pratiquement uniquement présente dans la spiruline et la chlorelle), enfants allaités par leur mère végétalienne, après des opérations chirurgicales pour obésité, un travail et du sport intensif, une baisse de la fonction gastrique, en cas de troubles digestifs, le processus de vieillissement, … peuvent dans certains cas conduire à une carence en vitamine B12. Les médicaments pour le cœur, cholestérol, diabète (maladie du sucre) et l’estomac (entre autres contre une production excessive de sucs gastriques) peuvent causer une carence en vitamine B12, ainsi qu’un manque de facteur intrinsèque. La prise d’une dose élevée d’acide folique peut masquer une carence en vitamine B12. 
    La vitamine B12 et l'acide folique sont toujours testés ensemble parce qu'ils s'accordent comme des frères et sœurs. Ensemble, ils participent à la formation de l'hémoglobine. Ils parviennent également mieux à décomposer l'homocystéine ensemble. En outre, la choline et la vitamine B6 peuvent renforcer l'effet de la vitamine B12 et de l'acide folique sur un taux d'homocystéine trop élevé dans le sang.
    Une carence fonctionnelle en vitamine B12 se manifeste surtout chez les femmes entre 15 et 45 ans, mais peut également se produire chez les hommes et les jeunes enfants.
    Une carence en vitamine B12 peut entraîner diverses affections, telles qu'une sensibilité accrue aux infections, une fatigue chronique, des picotements dans les mains et/ou les pieds, une langue brûlante, une perte de cheveux. Mais aussi des douleurs nerveuses, des tremblements musculaires, une vision trouble (faiblesse des muscles oculaires), des pertes de mémoire, des vertiges, des faiblesses de concentration, des nausées, un manque d'appétit avec perte de poids, des allergies, des troubles sensoriels et/ou une perte de force dans les bras ou les jambes.
    Comme nous ne pouvons pas fabriquer nous-mêmes la vitamine B12, nous devons l'absorber dans notre alimentation. La vitamine B12 est nécessaire à la production de sang, mais aussi à de nombreuses fonctions du corps et des organes, notamment le bon fonctionnement des nerfs, le bon fonctionnement des intestins, la santé de la peau et des cheveux, le bon fonctionnement du système immunitaire, le cycle hormonal, le bon déroulement d'une grossesse et le bon fonctionnement du cerveau.
    Chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, la quantité de vitamine B12 dans le liquide céphalo-rachidien est plus faible que chez les patients atteints d'autres types de démence, tandis que les taux sanguins de vitamine B12 ne diffèrent pas entre ces groupes. Nous savons également qu'un statut inférieur en vitamine B12 est associé à l'accumulation d'homocystéine, au rétrécissement du tissu cérébral et à un risque plus élevé de maladie d'Alzheimer. Il est de plus en plus évident qu'une supplémentation en vitamine B12 (associée ou non à de l'acide folique) peut ralentir et même, en partie, contrecarrer la détérioration de la mémoire.
    Il existe un lien évident entre la vitamine B12 et la dépression. Environ 30 % des personnes gravement déprimées, par exemple, ont une carence en vitamine B12. De plus, la dépression sévère est plus fréquente chez les personnes souffrant d'une carence en vitamine B12. La vitamine B12 et l'acide folique sont nécessaires à la synthèse de la SAMe, qui est essentielle à la production de neurotransmetteurs. Une supplémentation en vitamine B12 (éventuellement combinée avec la SAMe) améliore les symptômes de la dépression.
    Dans la maladie cœliaque non traitée (intolérance au gluten), la carence en vitamine B12 est relativement courante ; dans une étude, elle a même été observée chez 20 % des patients. Dès qu'un régime sans gluten est mis en place, la guérison se produit en quelques mois, mais des injections de vitamine B12 ou de fortes doses de vitamine B12 administrées par voie orale peuvent inverser plus rapidement les conséquences d'une carence.
    Chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn, la capacité à absorber suffisamment de composants nutritionnels dans l'organisme est limitée, en particulier lorsque des parties importantes de l'intestin grêle sont touchées par la maladie ou lorsque des parties de l'intestin grêle ont été enlevées chirurgicalement. Il n'est pas rare que les personnes atteintes de la maladie de Crohn présentent une carence en vitamine B12. Cette vitamine est absorbée dans la dernière partie de l'intestin grêle (iléon ou iléon).
    La carence en vitamine B12 peut stimuler les acouphènes car le métabolisme de certaines protéines n'est pas optimal. Un supplément pour combler la carence est une bonne alternative et peut (si l'on respecte le dosage RDA) être utilisé par tout le monde. 
    La forme active de la vitamine B12 qui peut être prise par voie orale (de préférence en fondant sous la langue) est la méthylcobalamine. Les avantages de ce complément parlent d'eux-mêmes : la forme active est parfaitement absorbée et est directement efficace dans l'organisme, évitant ainsi les injections.
  • La vitamine B9 ou B11 (acide folique) est un élément nutritif essentiel pour la croissance et la conservation de toutes les cellules du corps. L’acide folique joue un rôle crucial lors de la formation du matériel génétique (synthèse de l’ADN), le développement du cerveau et de la moelle épinière du fœtus, le métabolisme des acides aminés, la décomposition des protéines et la formation des globules rouges. Comme notre corps ne produit aucun acide folique et ne le stocke presque pas, une prise régulière d’acide folique est nécessaire.
    On conseille aux femmes enceintes d’ingérer un supplément d’acide folique (huit semaines avant la fécondation jusqu’à deux mois de grossesse compris) pour réduire le risque de malformations congénitales. Une alimentation équilibrée ne suffit pas toujours ici, à pouvoir absorber suffisamment d’acide folique.
    La carence en folate est considérée comme l'une des carences vitaminiques les plus courantes. Plusieurs facteurs peuvent entraîner une carence en folate : une alimentation déficiente, la malabsorption, un besoin accru, la prise de médicaments, la vieillesse, l'augmentation des pertes et la carence enzymatique.
    L'anémie mégaloblastique est une maladie connue de carence en folate. Cependant, ces dernières années, l'augmentation du taux d'homocystéine est également devenue un symptôme plus important de la carence en folate. L'homocystéine est un produit métabolique toxique qui est normalement décomposé à l'aide d'acide folique activé (5-MTHF). Lorsque ce processus est perturbé, l'homocystéine peut s'accumuler. L'augmentation du taux d'homocystéine est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires (y compris les thromboses veineuses et artérielles, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux). Il a été démontré que la supplémentation en acide folique réduit les niveaux d'homocystéine.
    Les personnes dépressives semblent avoir des concentrations de folate plus faibles que les personnes non dépressives. C'est ce que montre la recherche scientifique américaine. Un tiers des personnes souffrant de dépression sévère ont une carence en folate. Le traitement avec cette vitamine augmente les chances de succès des traitements réguliers de la dépression, comme l'utilisation d'antidépresseurs.
    Des recherches ont montré que l'acide folique améliore un certain nombre d'aspects du fonctionnement cognitif. Ce sont des compétences qui normalement diminuent avec l'âge.
    Cet effet positif de l'acide folique supplémentaire est ressorti d'une étude sur l'athérosclérose chez les personnes âgées de 50 à 70 ans. Il s'agissait d'une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, menée auprès de 818 participants. Ils ont reçu 800 μg d'acide folique ou une pilule placebo chaque jour pendant trois ans. Par rapport au groupe placebo, la concentration de folates dans le plasma du groupe traité a augmenté de 576 %.
    Le taux total d'homocystéine a baissé de 26 %, ce qui est favorable. Au bout de trois ans, le groupe de traitement a obtenu des résultats nettement meilleurs aux tests de mémoire, de vitesse de traitement de l'information et de vitesse motrice. L'étude souligne l'importance des vitamines B, dont l'acide folique fait partie.

VITAMINE B12 1000 MCG de PharmaNutrics est indiqué dans les cas suivants :

  • fatigue
  • faiblesse musculaire
  • acouphènes
  • froideur des mains et des pieds
  • problèmes de concentration et de mémoire
picotements
  • maux de tête
  • dépression
  • anxiété
  • perte de cheveux
  • maladie de Crohn

Ingrédients par comprimé à croquer
Vitamine B12 (méthylcobalamine) 1000 mcg - 40000 % AJR
Vitamine B9 (acide folique) 408 mcg - 200 % AJR
Ne contient pas d'allergènes

Emploi
1 comprimé à croquer par jour ou comme prescrit.

Un complément alimentaire ne peut servir de remplacement à une alimentation variée. 
Ne pas dépasser la quantité journalière recommandée.

Nous utilisons des cookies afin de rendre notre site web plus fonctionnel et de faciliter votre navigation. Est-ce que vous êtes d'accord ? Oui Non En savoir plus sur les cookies »
← Retour à l'interface d'administration    Conseil professionnel et livraison rapide ... Réduction supplémentaire de 5 % à partir de € 100 ... Livraison gratuite en Belgique à partir de € 49 ... En toute sécurité et sans frais supplémentaires Cacher