Contact & FAQ

Nous sommes une entreprise familiale et nous estimons que le contact avec vous est important. Les données qui vous sont demandées servent à traiter et à envoyer correctement votre commande. Grâce à votre mail, nous pouvons aussi vous informer sur l’état de votre commande (notamment grâce à un code Track & Trace).

À l’instar de nombreux détaillants, qui s’investissent tous les jours à 100 % pour leurs clients, nous nous efforçons d’offrir à nos visiteurs une expérience agréable et positive. Vous pouvez donc toujours nous contacter pour un conseil personnalisé et sans engagement. N’hésitez pas à le faire : nous accordons beaucoup d’importance à votre avis personnel.

056 41 91 48 (+ 32 56 41 91 48)
Du lundi au samedi : 8 h – 19 h
info@supplementencenter.be


FAQ - Foire aux questions

BOUTIQUE EN LIGNE
. À combien s’élèvent les frais de port ?
GÉNÉRAL
. Que signifie « apport journalier recommandé (AJR) » ?
. Comment conserver les compléments alimentaires de manière optimale ?
. La qualité des compléments alimentaires diminue-t-elle à l’approche de la date de péremption ?
. Que signifie « Standardisation des plantes » ?
. Dois-je dire à mon médecin que je prends des compléments alimentaires ?
. Puis-je prendre des compléments alimentaires en même temps que des médicaments ?
. Pourquoi des capsules d’origine végétale ?
. Puis-je aussi donner des compléments alimentaires à mes animaux domestiques ?
MAGNÉSIUM
. Comment se fait-il que de plus en plus de personnes souffrent d’une carence en magnésium ?
. Quelle est la meilleure manière de prendre du magnésium ?
CALCIUM
. Quelle est la meilleure manière de prendre du calcium ?
PROBIOTIQUES
. Pourquoi les probiotiques sont-ils intéressants ?
. Quelle est la différence entre un prébiotique et un probiotique ?
. Est-il judicieux de prendre des probiotiques pendant une cure d’antibiotiques ?
. Les probiotiques conviennent-ils aussi aux enfants ?
VITAMINE D
. Les carences en vitamine D sont-elles fréquentes ?
. Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine D ?
. Qui doit prendre un supplément en vitamine D ?
. Est-il sûr de prendre un supplément en vitamine D ?
ACIDES GRAS
. Existe-t-il des alternatives pour les acides gras oméga-3 (dont l’odeur et le goût sont très prononcés) ?
. Pourquoi y a-t-il de la vitamine E dans les préparations à base d’acides aminés comme l’huile de poisson et l’huile d’onagre ?


BOUTIQUE EN LIGNE
À combien s’élèvent les frais de port ?
. Belgique : € 3,95 (point d’enlèvement € 3,85 ; TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 49.
. Pays-Bas : € 4,95 (point d'enlèvement € 4,95 ; TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 75.
. France : € 8,65 (TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 250.
. Grand-Duché de Luxembourg et Allemagne : € 9,00 (TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 250.
. Espagne, Italie, Portugal : € 19,95 (TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 350.
. Suisse : € 24,95 (TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 400.
. United Kingdom : € 12,95 (TVAC) mais GRATUITS si la valeur de la commande dépasse € 300.
En savoir plus sur les envois et les frais ...
Résumé


GÉNÉRAL
Que signifie « apport journalier recommandé (AJR) » ?
La principale préoccupation des instances officielles chargées de fixer les recommandations alimentaires (notamment le Conseil Supérieur de la Santé ou CSS en Belgique) est de déterminer quelles sont les quantités nutritionnelles qui comblent les besoins corporels de la majorité de la population. Au sein de celle-ci, on compte aussi les groupes ayant des besoins spécifiques selon le sexe (homme, femme), l’âge (enfants, adultes, personnes âgées), l’état (femme enceinte, femme allaitante, sportifs, …) ou les maladies (consommation de médicaments, …). Concrètement, cette préoccupation se traduit par un apport journalier recommandé (AJR), une valeur supposée couvrir les besoins de plus de 97,5 % de la population (CSS, 2015).
Résumé 

LampjeUn complément alimentaire ne peut servir de remplacement à une alimentation variée.

Ne pas dépasser la quantité journalière recommandée.

Comment conserver les compléments alimentaires de manière optimale ?
Qu’ils soient ouverts ou non, conservez les compléments alimentaires dans l’emballage original, au sec et à l’abri de la lumière, à température ambiante (pas dans la salle de bains). Ne les mettez pas au frigo, sauf si c’est indiqué. Un frigo est frais et sombre, mais ce n’est pas l’endroit conseillé pour conserver des compléments alimentaires. Après l’ouverture d’un produit conservé au frigo, de l’air plus chaud entre dans le pot. Quand on le remet au frigo, l’air chaud libère de l’humidité par condensation. L’humidité des comprimés ou des capsules augmente donc considérablement, ce qui entraîne une perte de qualité. Pour une conservation optimale, on peut aussi faire la distinction entre les produits suivants :
. Les acides aminés perdent leur efficacité très lentement. Ils peuvent donc être conservés un à deux ans après la date de péremption affichée.

. Les enzymes peuvent être consommés jusqu’à un an après la date de péremption.

. Les suppléments aux plantes (compléments alimentaires à base de plantes séchées) peuvent être consommés pendant au moins 3 ou 4 ans, à condition d’être bien conservés. Au-delà de ce délai, leur qualité se détériore progressivement et leur efficacité diminue.
. Les probiotiques contiennent des organismes vivants et sont donc fragiles. Bien souvent, ils se conservent au frigo. Une fois la date de péremption dépassée, il vaut mieux ne plus les consommer.

. L’huile de poisson, les autres huiles et les nutriments dissous dans des liquides sont très difficiles à conserver. Ils doivent souvent être gardés au frigo, ou au moins dans un endroit frais et sombre. Ils sont impropres à la consommation quelques mois après la date de péremption.
. Les vitamines, les antioxydants et les minéraux gardent un effet optimal jusqu’à la date de péremption. Au-delà de celle-ci, la qualité diminue assez rapidement.
Résumé 

Lampje Ne consommez pas de complément alimentaire dont la couleur/l’odeur a changé.
Conservez toujours les compléments alimentaires hors de portée des enfants

La qualité des compléments alimentaires diminue-t-elle à l’approche de la date de péremption ?
Pour les compléments alimentaires, nous ne savons pas clairement combien de temps ils peuvent être conservés ou combien de temps ils gardent leur efficacité. La date indiquée est donc plutôt à prendre dans le sens de « De préférence avant … » ou « Conservation jusqu’au … ». Ainsi, la présence et l’efficacité des ingrédients sont garanties pendant 2 à 3 ans après la date de production (en fonction du produit). Si la conservation est optimale, la qualité ne diminue donc pas à l’approche de la date d’expiration.
Résumé

Que signifie « Standardisation des plantes » ?
L’efficacité des plantes et des complexes de plantes dépend majoritairement de la teneur en composants actifs. Les conditions climatiques et géographiques dans lesquelles ont grandi les plantes, mais aussi la méthode de culture, de traitement et de conservation sont aussi des facteurs déterminants. Une préparation aux plantes standardisée vous offre une garantie en ce qui concerne la teneur des ingrédients actifs. Elle contient donc toujours une quantité constante de substances actives, emballage après emballage. Une recherche scientifique bien conçue sur l’efficacité des plantes n’utilise donc que des préparations standardisées. Si l’étiquette de votre préparation aux plantes indique qu’elle a été standardisée et si le pourcentage d’ingrédients actifs est mentionné, vous savez ce que vous achetez.
Résumé 

Dois-je dire à mon médecin que je prends des compléments alimentaires ?
La plupart du temps, les compléments alimentaires ne sont pas considérés comme des médicaments par les médecins. Il est toutefois recommandé de lui dire que vous en consommez. Votre médecin doit être aussi informé que possible pour poser le bon diagnostic, commencer un traitement, tenir compte des interactions et évaluer l’évolution de votre maladie.
Résumé

Puis-je prendre des compléments alimentaires en même temps que des médicaments ?
La plupart du temps, oui. En cas de doute, nous vous conseillons toutefois de consulter votre médecin.
En savoir plus sur l’utilisation de compléments alimentaires durant un traitement du cancer ...
Résumé

Pourquoi des capsules d’origine végétale ?
En général, les capsules sont faites de gélatine. Il s’agit d’un produit protéiné préparé par hydrolyse partielle du collagène. Le collagène est une protéine présente dans le tissu conjonctif (peau, os, cartilage, …), surtout chez les mammifères. C’est pour cette raison que les végétariens et les végétaliens refusent souvent de consommer des produits emballés dans de la gélatine  (par exemple aussi des softgels ) ou à base de gélatine. Les capsules d’origine végétale n’utilisent aucun produit animal. Les ingrédients végétaux se dissolvent au moins aussi rapidement que la gélatine dans le corps.
Résumé 

Puis-je aussi donner des compléments alimentaires à mes animaux domestiques ?
Oui, les animaux peuvent aussi ressentir les effets bénéfiques des compléments alimentaires. Pour améliorer la santé de votre chien, vous pouvez par exemple lui donner tous les jours une préparation multivitaminée. On sait qu’il est bénéfique pour les animaux souffrant de problèmes de peau (comme l’eczéma ou la chute de poils excessive) de consommer des acides gras supplémentaires, comme l’EPA et le GLA. Les probiotiques semblent aider à régler certains problèmes intestinaux, comme la constipation ou la diarrhée, même si la flore intestinale des animaux diffère de celle des humains. Si vous administrez des plantes à votre animal, elles doivent être faiblement dosées, certainement au début. En effet, il a été plusieurs fois prouvé que les chevaux réagissent plus vite et plus fort aux préparations aux plantes que les humains.
Résumé


MAGNÉSIUM
Comment se fait-il que de plus en plus de personnes souffrent d’une carence en magnésium ?
Étant donné que nos aliments et nos compléments alimentaires constituent la seule source de minéraux pour notre corps, l’assimilation par le système intestinal est essentielle pour le maintien du magnésium. Le canal ionique TRPM6 joue un rôle important dans le processus. C’est par là que le magnésium entre dans les cellules intestinales, avant d’être transporté vers le sang. Les inhibiteurs de l’acidité gastrique, en revanche, freinent le transport du magnésium via le canal ionique TRPM6. Chez les souris, on constate une augmentation du nombre de canaux en réponse à cette situation, pour garder la même concentration de magnésium dans le sang. On peut supposer que c’est ce qui se produit généralement chez l’homme. Parfois, cette réaction positive n’arrive pas et cela pose problème. On pense que c’est un composant génétique qui entre en compte (Lameris, 2015). Au cours des dernières années, l’usage des inhibiteurs d’acidité gastrique a énormément augmenté et on soupçonne qu’un grand nombre de personnes souffrent d’une carence en magnésium. Le problème d’une carence en magnésium, c’est que les symptômes ne se manifestent pas tout de suite, ce qui veut dire qu’on la détecte assez tard. Par ailleurs, le taux de magnésium n’est pas mesuré systématiquement dans les prises de sang. Il est pourtant important de détecter le problème rapidement, parce qu’une carence en magnésium joue par exemple un rôle important dans le développement du diabète, des migraines, de la fatigue, des problèmes de sommeil, des crampes musculaires, du stress émotionnel et corporel, …
Résumé 

Quelle est la meilleure manière de prendre du magnésium ?
Pour pouvoir fonctionner de manière optimale, le magnésium a besoin de certains minéraux et vitamines, aussi appelés cofacteurs. Les cofacteurs les plus importants du magnésium sont le calcium, la vitamine B6, la vitamine C, la vitamine D3 et la vitamine K2. Outre le magnésium, il est également bon – et même recommandé – de consommer ces cofacteurs, parce qu’ils travaillent en étroite collaboration avec le magnésium, et qu’ils en améliorent l’efficacité.
Résumé


CALCIUM
Quelle est la meilleure manière de prendre du calcium ?
Le calcium a besoin de magnésium pour être assimilé correctement et pour bien fonctionner. Une consommation élevée de calcium doit donc aller de pair avec une consommation élevée de magnésium, sans quoi le stock de magnésium du corps s’épuise. Quand ces deux minéraux ne sont plus en équilibre, comme en cas de stress aigu ou chronique, le stock de magnésium peut s’épuiser, ce qui peut donner lieu à des maladies chroniques. Le bon ratio entre le calcium et le magnésium est de 2:1 à maximum 3:1.
Résumé


PROBIOTICA
Pourquoi les probiotiques sont-ils intéressants ?
Le tube digestif est l’organe immunitaire le plus important de notre corps et, du fait de la vaste surface de la paroi intestinale, il est en contact permanent avec le monde extérieur (par les multiples microvillosités). La santé des intestins résulte de l’interaction microscopique entre des milliards de bactéries bénéfiques (probiotiques) ou néfastes (pathogènes). Notre santé est donc principalement conditionnée par l’équilibre de notre flore intestinale. Pour rester en bonne santé, il est donc absolument crucial de préserver sa flore intestinale. Les probiotiques produisent divers nutriments dotés de composants thérapeutiques dans le tractus intestinal, qui possèdent d’importantes propriétés bénéfiques pour la santé. Ils ont un effet positif sur la flore intestinale en cas de constipation ou de diarrhée. Selon une étude italienne, les probiotiques semblent aussi jouer un rôle bénéfique dans la prévention et le traitement des infections bactériennes, du Candida albicans et des problèmes gastro-intestinaux des bébés prématurés ou des nouveau-nés. En effet, leur système immunitaire n’est pas encore assez développé pour offrir suffisamment de résistance aux multiples infections possibles. Les probiotiques atténuent les effets secondaires des antibiotiques et peuvent réduire ou empêcher la diarrhée provoquée par les antibiotiques. La revue internationale Experimental and Therapeutic Medicine (Lin, 2015) aborde également l’effet bénéfique des probiotiques en cas d’eczéma, de rhinite, d’asthme et autres allergies chez les jeunes enfants.
Résumé

Quelle est la différence entre un prébiotique et un probiotique ?
Les prébiotiques sont des glucides et des fibres alimentaires non digestibles provenant de fruits, de légumes, de pain, de céréales et de légumineuses. Ils sont aussi disponibles en supplément sous la forme de fructo-oligosaccharides et de fibres de psyllium par exemple. Les prébiotiques ne sont pas décomposés et absorbés dans l’intestin grêle, mais ils stimulent la croissance des bifidobactéries et des lactobacilles dans le gros intestin. Pour une flore intestinale saine, les prébiotiques sont donc aussi importants que les probiotiques (produisent divers nutriments avec des composants thérapeutiques dans le tractus intestinal qui présentent d’importantes propriétés bénéfiques pour la santé).
Résumé 

Est-il judicieux de prendre des probiotiques pendant une cure d’antibiotiques ?
Oui, car il est prouvé que l’administration concomitante de probiotiques et d’antibiotiques peut réduire les complications. Les antibiotiques peuvent détruire une grande partie de la flore intestinale. Pour encourager la survie des bactéries bénéfiques, il semble recommandé de prendre des probiotiques quelques heures avant les antibiotiques, ou peu de temps après.
Résumé 

Les probiotiques conviennent-ils aussi aux enfants ?
C’est le régime alimentaire d’une personne qui détermine en grande partie sa flore intestinale. Le régime alimentaire d’un bébé diffère grandement de celui d’un adulte, et c’est aussi le cas de sa flore intestinale, qui est majoritairement composée de bifidobactéries. Le Bifidobacterium longum est la souche bactérienne la plus fréquente et la plus importante chez les nouveau-nés. En cas de césarienne, le bébé ne reçoit aucune bactérie de la flore vaginale maternelle, c’est pourquoi sa résistance peut s’en trouver affaiblie. Les bébés qui sont nés par césarienne ou qui ne sont pas allaités reçoivent moins de bactéries bénéfiques et plus de bactéries nocives, comme le Clostridium difficile et l’Escherichia coli. Il est donc essentiel de choisir un probiotique dont la composition a été spécialement conçue pour les bébés et les jeunes enfants. À partir d’un an, les enfants mangent de plus en plus souvent de la nourriture pour « adultes ». Ce faisant, le nombre de souches lactiques (lactobacilles) de leur flore intestinale augmente et ils peuvent donc utiliser les probiotiques habituels qui sont conçus pour les adultes. Un grand nombre de maladies immunitaires, de troubles allergiques ou d’hypersensibilité sont associés au développement de la flore intestinale. Comme le système de résistance des bébés n’est pas encore suffisamment développé, ils sont particulièrement vulnérables à ces maladies, surtout dans les premiers mois de leur vie. Si une femme enceinte prend un probiotique avec du Bifidobacterium longum, elle peut passer la souche bactérienne à son bébé. En outre, le bébé peut bénéficier d’une bonne flore via l’allaitement. Un probiotique comme Debaflor est donc parfaitement adapté aux très jeunes enfants.
Résumé


VITAMINE D
Les carences en vitamine D sont-elles fréquentes ?
Dans la nature, il existe 2 formes de vitamine D : la vitamine D2 (ou ergocalciférol), synthétisée par les levures, et la vitamine D3 ou cholécalciférol, synthétisée par l’homme et les animaux sous l’influence des rayons ultraviolets B sur le 7-déhydrocholestérol. L’exposition à la lumière UV est cruciale pour assurer une teneur suffisante en vitamine D chez l’être humain. Il convient de noter que le vieillissement de la peau entraîne des modifications qui réduisent la disponibilité du 7-déhydrocholestérol. Les carences sont très fréquentes chez les enfants et les personnes âgées, surtout à la fin de l’hiver et au début du printemps. Diverses sources indiquent une carence en vitamine D chez pas moins de 80 % de la population pendant l’hiver. Les cas de crampes musculaires apparaissent principalement en avril ou en mai chez les enfants, et toute l’année chez les personnes qui ne s’exposent pas suffisamment à la lumière du soleil. On constate aussi régulièrement des carences chez les femmes enceintes, doublées d’un ralentissement de la croissance ou de malformations de squelette du bébé. L’apport journalier recommandé en vitamine D3 est de 400 UI pour les individus (h/f) de 0 à 10 ans ; 600 UI entre 11 et 70 ans et 800 UI pour les personnes de plus de 70 ans, les femmes enceintes et les femmes allaitantes (CSS, 2015).
Résumé

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine D ?
Jusqu’à il y a peu, la vitamine D était surtout recommandée en raison de son rôle dans la construction du squelette et des dents. Des recherches plus récentes ont toutefois révélé que la fonction de la vitamine D a longtemps été sous-estimée. Elle influence la fonction musculaire et joue aussi un rôle crucial dans le fonctionnement du cerveau, l’état d’esprit et le système immunitaire. Les possibles symptômes d’une carence en vitamine D sont variés : os fragiles (calcification osseuse), léthargie, fatigue chronique, crises d’angoisse, crampes musculaires, douleur articulaire, saignements gingivaux et dans les cas plus graves, problèmes cardiaques et parathyroïdiques.
Résumé 

Qui doit prendre un supplément en vitamine D ?
Les groupes à risque pour une carence en vitamine D sont les végétariens et les végétaliens, les personnes qui ont de mauvaises habitudes alimentaires, les alcooliques, les individus suivant un régime pauvre en graisses/sans graisses, les femmes enceintes, les enfants allaités (le lait maternel contient trop peu de vitamine D3 pour assurer le statut de vitamine D du nouveau-né, il est donc conseillé d’administrer un supplément quotidien allant jusqu’à 400 UI par jour, pendant toute l’enfance à partir du jour de la naissance) et les personnes à la couleur de peau foncée ou qui ne s’exposent pas suffisamment à la lumière du soleil (personnes âgées en institutions de soins, individus portant des vêtements qui couvrent tout le corps). La vitamine D3 ou cholécalciférol est la forme de vitamine D la plus utilisée (CSS, 2015).
Résumé 

Est-il sûr de prendre un supplément en vitamine D ?
Oui : une consommation prolongée de vitamine D ne présente aucun danger pour personne. La dose journalière maximale tolérable de vitamine D3 ou cholécalciférol est de 1000 UI pour les individus (h/f) de 0 à 10 ans et de 2000 UI pour les personnes (h/f) de plus de 10 ans (CSS, 2015).
Résumé


ACIDES GRAS
Existe-t-il des alternatives pour les acides gras oméga-3 (dont l’odeur et le goût sont très prononcés) ?
Pendant la grossesse, on recommande surtout des acides gras oméga-3 (EPA ou acide eicosapentaénoïque et DHA ou acide docosahexaénoïque). Ils serviraient principalement à éviter les naissances prématurées. Les acides gras oméga-3 sont par ailleurs aussi intéressants pour le développement du système nerveux pendant l’allaitement et chez les enfants en croissance. Pour les végétariens et végétaliens qui souhaitent prendre des acides gras oméga-3, -6 et -9, il vaut mieux se tourner vers un supplément d’algues, comme la spiruline. Ces acides gras oméga-3 d’origine végétale présentent l’avantage supplémentaire de ne pas avoir l’odeur et le goût prononcés de l’huile de poisson. Ils sont donc plus attirants pour les femmes enceintes et pour les jeunes enfants (biberon).
Résumé

Pourquoi y a-t-il de la vitamine E dans les préparations à base d’acides aminés comme l’huile de poisson et l’huile d’onagre ?
Les acides gras polyinsaturés (EPA, DHA oméga-3 et GLA, oméga-6) présentent la particularité de s’oxyder rapidement. Ce faisant, ils perdent non seulement les propriétés bénéfiques des acides gras, mais ce processus entraîne aussi l’apparition de substances néfastes. En combinant les acides gras avec des antioxydants, comme la vitamine E, on évite l’oxydation. Quand on consomme de hautes concentrations en acides gras, comme des capsules concentrées d’EPA, de DHA (huile de poisson) ou de GLA (huile d’onagre), on recommande donc toujours de prendre un supplément en vitamine E (200-400 UI).
Résumé

À propos de nous
Paiement sécurisé & sans frais
Paiement ultérieurement avec KBC/CBC 
Envoi & frais

BewarenBewarenBewarenBewarenBewarenBewarenBewarenBewarenBewarenBewaren

N’hésitez pas à nous contacter, nous apprécions votre avis.
* Champs obligatoires
Nous utilisons des cookies afin de rendre notre site web plus fonctionnel et de faciliter votre navigation. Est-ce que vous êtes d'accord ? Oui Non En savoir plus sur les cookies »
← Retour à l'interface d'administration    Conseil professionnel et livraison rapide ... Réduction supplémentaire de 5 % à partir de € 100 ... Livraison gratuite en Belgique à partir de € 49 ... En toute sécurité et sans frais supplémentaires Cacher