MIEL DE MANUKA MGO 85+ UMF 5 (250 G) (BIJENHOF BEE PRODUCTS)

MIEL DE MĀNUKA
. peut être utilisé pour traiter les maux de gorge et les rhumes
. convient pour soutenir une immunité normale
. est également utilisé comme masque facial ou pour soigner les blessures

En savoir plus sur les caractéristiques de ce produit...
Quantité: 6

MIEL DE MANUKA MGO 85+ UMF 5 (250 G)


Description
Le Leptospermum Scoparium ou Mānuka ou Tea tree est présent dans toute la Nouvelle-Zélande, mais principalement sur la côte est des îles du nord et du sud. En outre, l'arbre pousse en Australie, notamment en Tasmanie, dans le Victoria et en Nouvelle-Galles du Sud. Mānuka (dérivé de Māori « mānuka ») est le nom utilisé en Nouvelle-Zélande, et «Tea tree» est courant en Australie et dans une moindre mesure en Nouvelle-Zélande. Ce nom est né après que James Cook eut utilisé les feuilles pour faire une boisson thé. Les fleurs sont blanches, parfois roses, généralement de 8 à 15 mm de diamètre, avec cinq pétales. Le miel produit lorsque les abeilles butinent le nectar de ces fleurs a un goût unique et fort et est plus foncé que le miel ordinaire. La particularité du miel de Mānuka réside dans ses propriétés antibactériennes et fongicides, qui sont exprimées en valeur UMF ou MGO.
 
À quoi devez-vous faire attention en tant que consommateur ?

  • Évitez les emballages qui ne font pas référence à l'UMF ou au MGO. En d'autres termes, si vous voyez une étiquette portant simplement « Miel de Mānukahoning 10+ », vous parlez peut-être d'une ATA ou d'une activité totale de 10+, y compris l'activité du peroxyde d'hydrogène. Ainsi, on choisit d'omettre des informations essentielles afin d'induire le consommateur en erreur.

  • Recherchez un miel dont le taux d'UMF est d'au moins 4,5 ou 5. Dès lors, on parle d'un miel Mānuka actif. Un UMF < 4 est négligeable.

  • Si l'on utilise la MGO au lieu de l'UMF, il faut veiller à ce que la valeur de la MGO soit d'au moins 85+.
 

Composants antibactériens du miel (de Mānuka)
Chaque miel pur, non chauffé, possède trois propriétés qui rendent le miel antibactérien. C'est pourquoi le miel a longtemps été considéré comme une sorte de remède miracle pour les maladies et la guérison des blessures.

  • Peroxyde d'hydrogène : Avant d'avoir correctement identifié le peroxyde d'hydrogène, on le désignait sous le nom d'inhibine. Le peroxyde d'hydrogène est généré par l'enzyme glucoseoxydase, qui est ajoutée au nectar par les abeilles pendant le processus de transformation. Cette enzyme, et par conséquent le peroxyde d'hydrogène, est sensible à la lumière et à la chaleur. Il est donc préférable de ne jamais chauffer le miel à plus de 50°C, et de toujours le conserver dans un endroit sombre.

  • Faible teneur en humidité : La proportion d'eau dans le miel est comprise entre 15 et 21 %. En raison de l'interaction des molécules d'eau avec les molécules de monosaccharides (la forme la plus simple de sucre), seule une petite quantité d'eau insuffisante est disponible pour la croissance des bactéries.

  • Acidité : En raison de son acidité relativement élevée (pH 3,2 < X < 4,5), le miel est un environnement peu propice à la croissance et à la survie des bactéries.


En outre, il existe un quatrième composant antibactérien qui ne se trouve pas dans tous les types de miel.
Activité antibactérienne sans peroxyde : Cette forme d'activité antibactérienne ne peut être trouvée que dans le miel de Mānuka.


Unique Mānuka Facteur (UMF) et méthylglyoxal (MGO)
Tous les miels de Mānuka n'ont pas une forte activité antibactérienne non peroxydante ! Pour indiquer au consommateur le degré de cette activité antibactérienne non peroxydante unique, le professeur Peter Molan de l'université de Waikato a inventé l'unité « UMF » (Unique Mānuka Factor). On teste le pouvoir antiseptique du miel de Mānuka en le comparant à un agent antiseptique standard (phénol ou acide carbolique) pour déterminer l'UMF. L'UMF 5+ correspond à 5 % de phénol/eau.


L'UMF du miel de Mānuka dépend de deux facteurs

  • Pureté : Le terme « miel monofloral » est en partie trompeur. Un miel monofloral contient toujours une proportion d'espèces de nectar autres que celle qui a donné son nom au miel. Le miel monofloral est en fait une espèce prédominante. De ce fait, le degré de pureté peut varier entre 50 et 100 %. Plus la proportion de nectar Mānuka dans le miel est importante, plus l'UMF est élevé.

  • Origine géographique : Principalement le miel de Manuka du nord de la Nouvelle-Zélande est connu pour son haut UMF. D'autres régions de Nouvelle-Zélande produisent le Mānuka avec un Facteur Unique variable.



Selon le professeur Thomas Henle de l'université de Dresde, au lieu d'utiliser l'échelle UMF, on peut également mesurer l'activité non peroxydante en vérifiant la quantité de méthylglyoxal présente dans le miel. Une valeur de MGO d'environ 85 mg/kg est comparable à l'UMF 5.

Composition
Miel de Mānuka MGO 85+ ou UMF 5
Originaire de Nouvelle-Zélande

Emploi
Si nécessaire, faire fondre sur la langue, pour le petit déjeuner sur du pain, mélangé à du yaourt, une boisson, un smoothie, ...
Il peut également être utilisé comme masque facial ou pour soigner les blessures.
Ne convient pas aux enfants de moins de 12 mois. A conserver en dessous de 25 degrés.

Un complément alimentaire ne peut servir de remplacement à une alimentation variée.
Ne pas dépasser la quantité journalière recommandée.

Nous utilisons des cookies afin de rendre notre site web plus fonctionnel et de faciliter votre navigation. Est-ce que vous êtes d'accord ? Oui Non En savoir plus sur les cookies »
← Retour à l'interface d'administration    Conseil professionnel et livraison rapide ... Réduction supplémentaire de 5 % à partir de € 100 ... Livraison gratuite en Belgique à partir de € 49 ... En toute sécurité et sans frais supplémentaires Cacher