IODE PLATINUM (120 V-CAPS) (MANNAVITAL NATURAL PRODUCTS)

IODE PLATINUM
. « liposome » d’iode pour une absorption optimale
. soutient la thyroïde, le métabolisme énergétique, la croissance corporelle et le développement de l’intellectuel
. pour le maintien une peau, d’os, cheveux et ongles normaux

En savoir plus sur les caractéristiques de ce produit...

IODE PLATINUM (120 V-CAPS)


Description
L’élément trace Iode remplit certaines fonctions très importantes dans le corps, surtout au niveau de la thyroïde, du métabolisme énergétique, de la croissance corporelle et du développement de l’intellectuel. Une carence en iode est souvent décelée dans nos pays occidentaux : après la carence en vitamine D, c’est la carence alimentaire la plus fréquemment rencontrée.

Avec IODIUM PLATINUM, il existe maintenant une forme d’iode qui par la très réputée « technique liposomale » est non seulement d’une excellente assimilation mais aussi très bien supportée. Grâce à une enveloppe de phosphaditylcholine de soja (comme pour le CURCUMA PLATINIUM), l’iode est très bien assimilée par le tractus digestif mais aussi par nos cellules qui en ont l’usage.

Indications principales d’ IODE PLATINUM :

  • Fonction thyroïdienne diminuéee (hypothyroïdie), avec une production diminuée de l’hormone thyroïdienne ; surpoids suite a une fonction thyroïdienne diminuée.
  • Métabolisme énergétique diminué suite à une carence en iode.
  • Développement mental et intellectuel diminué suite à une carence en iode.
  • Développement corporel ralenti suite à une carence en iode.
  • Le maintien d’une peau, d’os, cheveux et ongles normaux.
  • Contribution à la prevention et soutien en cas de cancer du sein.

IODE PLATINUM de MannaVital, « liposome » d’iode pour une absorption optimale.


Ingrédients actifs par capsule végétale
Iodate de sodium (ULTRAIOD®) avec 225 mcg d’iode élémentaire (= 150 % DJR*) 351 mcg
Phosphaditylcholine (de soja) 22,2 mg
Sans gluten non-certifié

Sans sucre ajouté

Sans lactose 

*DJR = Dose Journalière Recommandée

Emploi
1 fois par jour 1 capsule avec un verre d’eau, de préférence pendant le repas ou comme prescrit.

Remarque
Peur injustifiée pour trop d’iode et sa toxicité !
Les recommandations de la Dose Journalière Recommandée (DJR) pour l’iode sont trop basses. L’on a injustement peur que trop d’iode augmenterait rapidement les possibilités d’une hyperthyroïdie (fonction thyroïdienne trop élevée). Rien n’est moins vrai : un trop d’iode est simplement éliminé par les reins. Ainsi l’alimentation japonaise traditionnelle apporte facilement 25 fois plus d’iode que celle de nos pays occidentaux ! Il en est tel qu’une carence en iode peut-être justement à la base de certaines formes d’hyperthyroïdies : induits par une carence, certains nodules thyroïdiens (via l’hypophyse) peuvent être sur-stimulés et produire ainsi trop d’hormones thyroïdiennes. Dans 7 cas sur 10 d’hyperthyroïdie, l’apport d’une surdose d’iode sous la forme de potassium d’iode (et réduire après un certain nombre de semaines, sous la stricte surveillance d’un médecin orthomoléculaire) peut bloquer la fabrication de l’hormone thyroïdienne T4. Cet « effet Wolff-Chaikoff » avec diminution de la fabrication de l’hormone thyroïdienne n’est pas rare a observer lorsque l’on administre des médicaments à haute dose d’iode, comme l’amiodarone en cas de arythmie cardiaque. Du reste, si l’on veut éviter une hyperthyroïdie par la supplémentation, il suffit d’augmenter petit à petit la dose d’iode. 



Un complément alimentaire ne peut servir de remplacement à une alimentation variée. 

Ne pas dépasser la quantité journalière recommandée.

Nous utilisons des cookies afin de rendre notre site web plus fonctionnel et de faciliter votre navigation. Est-ce que vous êtes d'accord ? Oui Non En savoir plus sur les cookies »
← Retour à l'interface d'administration    Conseil professionnel et livraison rapide ... Réduction supplémentaire de 5 % à partir de € 100 ... Livraison gratuite en Belgique à partir de € 49 ... En toute sécurité et sans frais supplémentaires Cacher