En savoir plus sur les acides gras essentiels ...

Les acides gras essentiels oméga 3 et oméga 6 sont des substances alimentaires essentielles (elles ne peuvent être fabriquées par le corps même) ayant un large domaine d’application. Le nom d'oméga 3 ou 6 indique la structure chimique de l’acide gras insaturé. Du côté thérapeutique, les acides gras essentiels les plus importants sont l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide gamma-linolénique (GLA). L’EPA est un acide gras oméga 3 extrait de l’huile de poisson, le GLA est un acide gras oméga 6 obtenu à partir de sources végétales telles que l’huile d’onagre.
L’oméga 9 (OA) par contre, est un acide gras non saturé non essentiel (il peut être fabriqué par notre corps) et on le trouve surtout dans les aliments végétaux comme les huiles ou noix. En supplément, l’oméga 9 est toujours combiné avec  les acides gras oméga 3 et 6. 
Pendant la grossesse, on conseille surtout les acides gras oméga 3 (EPA et DHA ou l’acide docosahexaénoïque). Ils aideraient surtout à prévenir les naissances prématurées. Les acides gras oméga 3 sont aussi particulièrement intéressants lors de l’allaitement. Les végétariens et végétaliens qui veulent ingérer des acides gras oméga 3, 6 et 9, choisissent plutôt un complément d’algues comme la spiruline.

L’un des aspects thérapeutiques intéressants des acides gras oméga 3 et 6, est leur action sur le métabolisme des prostaglandines (PGE1, PGE2 et PGE3). Les prostaglandines sont des substances semblables aux hormones qui entre autres, interviennent lors d’infections, douleurs, fièvres et accouchements, et ont une action sur l’estomac, les vaisseaux sanguins et la coagulation.

. Le GLA (acide gamma-linolénique, oméga 6) favorise la création de PGE1 et est entre autres utilisé lors de maladies cardiaques et vasculaires, troubles immunitaires, problèmes cutanés et syndromes prémenstruels (SPM).
. L’ALA (acide alpha-linolénique, oméga 3) et l’EPA (acide eicosapentaénoïque, oméga 3) freinent la fabrication de PGE2 et offrent une protection supplémentaire contre les maladies cardiaques et vasculaires.
. Les ALA, EPA et DHA (acide docosahexaénoïque, oméga 3) favorisent la fabrication de PGE3 et sont entre autres utilisés pour les maladies cardiaques et vasculaires, maladies auto-immunes, réactions inflammatoires douloureuses, arthrites rhumatoïdes et psoriasis. L’EPA et DHA ont aussi une action positive sur le métabolisme du sucre et sont, comme indiqué ci-dessus, recommandés lors de la grossesse et l’allaitement.
. L’OA (acide oléique, oméga 9) a une action positive sur la teneur en cholestérol dans le sang.

. GLABORABIOL HUILE DE BOURRACHEPRIMOMIL HUILE D’ONAGRE
. GLA + ALA + EPA + DHA + OAEPA PLUS
. GLA + EPA + DHA PRIMO PLUS
. ALALINOMIL ; PÉRILLA
. EPA + DHA EPAMIL EPAMIL FORTEDHA FORTE

Récapitulatif des acides gras essentiels

Nous utilisons des cookies afin de rendre notre site web plus fonctionnel et de faciliter votre navigation. Est-ce que vous êtes d'accord ? Oui Non En savoir plus sur les cookies »
← Retour à l'interface d'administration    Conseil professionnel et livraison rapide ... Réduction supplémentaire de 5 % à partir de € 100 ... Livraison gratuite en Belgique à partir de € 49 ... En toute sécurité et sans frais supplémentaires Cacher