Min: €0 Max: €45

UrinewegenNos reins ont la tâche importante de purifier le sang, de réguler le niveau d’eau et d’éliminer les déchets du corps par les voies urinaires. La plupart des infections des voies urinaires sont causées par des bactéries intestinales (Escherichia coli) qui passent de la région anale à la vessie par l’urètre. Elles se fixent à la paroi de la vessie et provoquent ainsi une infection. Quand la vessie n’est pas entièrement vidée lors de la miction, les bactéries ont plus de chances de se multiplier et l’infection se déclare plus rapidement. Les infections les plus courantes nécessitent une attention particulière. Les plus simples se limitent à la vessie, et donnent envie d’uriner plus souvent et provoquent des douleurs lors de la miction. Une infection rénale peut provenir d’une infection de la vessie ascendante et peut s’accompagner de fièvre, de frissons, de malaises et d’une douleur dans le bas du dos. C’est une situation qui peut avoir de graves conséquences sur le fonctionnement normal des reins et sur l’état général. Les femmes souffrent plus souvent d’infections urinaires que les hommes. En effet, les femmes ont un urètre beaucoup plus court, ce qui facilite la montée des bactéries vers la vessie. En outre, le vagin et l’urètre sont beaucoup plus proches de l’anus que chez les hommes. Les femmes enceintes ou ménopausées semblent aussi y être plus sensibles en raison de la modification de leur équilibre hormonal. Chez les hommes, les infections bactériennes peuvent se nicher dans la prostate. L’administration d’un antibiotique dans un cadre préventif ou d’un traitement récurrent en fait toutefois un problème de santé publique. L’usage excessif ou mal indiqué d’antibiotiques accroît en effet la résistance des bactéries contre ces médicaments. Pour éviter les infections de la vessie et des voies urinaires, il faut boire suffisamment d’eau, afin d’évacuer les bactéries rapidement, pour « rincer » suffisamment la vessie et éviter les aliments qui irritent trop votre vessie (sucres raffinés, boissons fraîches, … ou agrumes, épices piquantes, café, alcool, …). Le jus de canneberge (cranberry) et le D-mannose semblent lutter très efficacement contre les infections de la vessie et des voies urinaires parce que les intrus ont du mal à se fixer et peuvent donc être éliminés plus facilement et plus rapidement. Une dose accrue de vitamine C acidifie l’urine, ce qui compromet la survie des bactéries. Ces compléments alimentaires n’améliorent pas seulement l’état de vos voies urinaires, ils vous rendent aussi plus résistant. Le proflavone, le brocoli et le lycopène conviennent particulièrement bien pour régler certains problèmes de prostate et pour protéger contre les bactéries et les champignons.