Min: €0 Max: €60

MenopauzeLa ménopause survient principalement entre 45 et 55 ans et met fin à la période de fertilité de la femme en raison d’une réduction de la production d’œstrogène. Les désagréments corporels liés à la ménopause sont très divers et sont souvent imprévisibles. De nombreuses femmes sont confrontées à des pertes de sang irrégulières ou altérées, des bouffées de chaleur ou « vapeurs » (des poussées de chaleur brèves, soudaines et puissantes, souvent dans la région du visage, du cou et de la poitrine, fréquemment accompagnées de palpitations) et la plupart du temps des poussées de transpiration nocturnes. À un stade plus avancé de la ménopause, la femme peut être confrontée à une sécheresse vaginale, et donc à des douleurs lors des rapports sexuels. La réduction de la production d’œstrogène accélère la décalcification et la perte osseuses. Parmi d’autres inconvénients fréquents, citons les pensées ou les sensations négatives, l’anxiété, la dépression, l’insomnie, l’irritabilité, les problèmes musculaires et articulaires et la fatigue (qui sont parfois attribués à d’autres événements, maladies ou traitements).
Le gattilier restaure l’équilibre hormonal. Il traite les sentiments négatifs et les problèmes corporels, comme les maux de tête et les bouffées de chaleur et évite ainsi un possible burn-out.
La diosgénine régule l’équilibre hormonal et augmente la résistance au stress. L’huile d’argousier possède une puissante action hydratante, curative et régénératrice sur les muqueuses et sur la peau. Pour les femmes ménopausées, l’huile d’argousier peut être utilisée pour humidifier les muqueuses et combattre la sécheresse vaginale. Les isoflavones sont des œstrogènes végétaux provenant du soja. Contrairement aux œstrogènes synthétiques ou produits par le corps, ils ont plutôt un effet régulateur. Ils peuvent être utilisés pour réduire les bouffées de chaleur et la transpiration nocturne et pour éviter la décalcification osseuse.