KELP (100 COMPRIMÉS)

KELP (algue marine)
. soutient le fonctionnement de la thyroïde et du système nerveux
. aide à perdre du poids (ou à reprendre des forces)
. peut jouer un rôle dans le traitement des problèmes digestifs, des flatulences et de la constipation

En savoir plus sur les caractéristiques de ce produit...

KELP (100 COMPRIMÉS)


kelpCette fantastique algue marine contient plus de vitamines et de minéraux que toute autre denrée alimentaire. Le varech ne contient pas seulement de la vitamine B2, de la niacine, de la choline, du carotène et de l'acide alginique. Il contient également 23 minéraux.

En raison de sa teneur en iode naturel, le varech a une incidence normalisante sur la glande thyroïde. En utilisant le varech lors de troubles thyroïdiens, les personnes maigres peuvent prendre du poids alors que les personnes plutôt fortes peuvent en perdre.
L’iode est nécessaire à la formation des hormones thyroïdiennes et agit donc sur la croissance et le métabolisme.

L’iode est aussi important pour le bon fonctionnement du système nerveux et contribue à l’apport énergétique.

En cas de carence en iode, un gonflement de la thyroïde peut apparaître. Chez les enfants, ça peut causer un retard de croissance physique et mental. Chez les adultes, cela peut provoquer de la rétention d’eau, une diminution de l’intellect et une réactivité lente.

KELP de Deba Pharma est hypoallergénique et ne contient pas de conservateurs, de colorants ou d’arômes artificiels, de levure, de sucre, de lactose, de gluten, de maïs, de soja, de sel, d’amidon, de lait ou de blé et est contrôlé en métaux lourds et bactériologie.
 
Ingrédients par comprimé
Iode (Laminaria digitata et Ascophyllum nodosum) 125 mcg - 83,33 % AJR
 
Emploi
1 comprimé par jour ou comme prescrit.

Remarque
Les comprimés d’iode sont fortement recommandés pour les personnes ayant été exposées à de l’iode radioactif, comme en cas de catastrophe nucléaire. L’iode radioactif peut en effet arriver dans le sang via les voies respiratoires, par la peau ou par l’ingestion d’aliments contaminés. La thyroïde n’est pas capable de faire la distinction entre l’iode normal et l’iode radioactif nuisible. Ce dernier est donc également stocké, et le risque de cancer et autres maladies (thyroïdiennes) peut alors augmenter drastiquement. Les sujets les plus sensibles sont surtout les enfants à naître, les bébés et les jeunes enfants. En consommant soi-même la quantité d’iode recommandée, et donc en saturant la thyroïde, les particules d’iode radioactif néfastes ne pourront pas être assimilées ou stockées dans le corps. Elles seront en revanche éliminées dans l’urine et les selles.

Les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les bébés et les jeunes enfants peuvent donc prendre une quantité spécifiquement recommandée d’iode en cas de danger de radiation. Ce faisant, les femmes enceintes ne se protègent pas seulement elles-mêmes, elles protègent aussi leur enfant à naître.

La consommation de comprimés d’iode n’est toutefois pas recommandée si vous êtes allergique à l’iode, si vous souffrez d’une maladie rare de la peau ou d’une maladie musculaire congénitale, si vous avez ou avez eu des troubles thyroïdiens ou si vous avez plus de 40 ans. Dans ce cas, veuillez toujours contacter votre médecin pour discuter des avantages et des inconvénients liés à une prise d’iode adaptée.

En cas d’exposition possible à de l’iode radioactif (par exemple en cas de catastrophe nucléaire), restez à l’intérieur et fermez les portes, les fenêtres, etc. afin de ne pas vous exposer aux particules radioactives. Suivez les recommandations transmises par les médias.

Les comprimés d’iode n’offrent aucune protection contre les autres substances radioactives, comme le césium ou le strontium. Pour vous protéger de ceux-ci, vous pouvez seulement vous abriter à temps et empêcher la contamination de l’air (intérieur).

Un complément alimentaire ne peut servir de remplacement à une alimentation variée.
Ne pas dépasser la quantité journalière recommandée.