Voulez-vous en savoir plus à propos d’une des plus populaires des boissons au monde ? Alors, continuez à lire …

Voulez-vous en savoir plus à propos d’une des plus populaires des boissons au monde ? Alors, continuez à lire …

Le thé fait partie d’une tradition chinoise séculaire. Shen Nung, l’un des fondateurs de la médecine orientale, a découvert le thé aux environs de 2737 AC.

Il s’agit d’une boisson désaltérante, riche en vitamines B, vitamine C, minéraux et polyphénols. Les polyphénols sont responsables du goût légèrement âpre et astringent dans la bouche. Au sein de ces composants polyphénoliques, le groupe majeur est constitué par les cathéchines, parmi lesquelles 9 à 13 % d’EGCG (gallate d'épigallocatéchine). Les polyphénols semblent être des antioxydants puissants et peuvent avoir un effet bénéfique sur votre santé. L’association d’EGCG et de la théine (moins de la moitié de la caféine présente dans le café) encourage les cellules corporelles à augmenter la combustion des graisses. Contrairement au café, le thé est donc capable d’influencer votre métabolisme. Ce faisant, votre pourcentage de graisse et votre glycémie diminueront, tandis que vos poumons et votre cœur fonctionneront mieux. Consommer plusieurs tasses de café par jour limite également les effets négatifs des repas riches en graisses et évite les éventuelles prises de poids.

Techniquement parlant, le thé provient toujours des feuilles de Camellia sinensis. Un thé qui ne contient pas d’extraits de cette plante ne peut être considéré comme un vrai thé. Le goût du thé est influencé par le pays d’origine, le climat, la saison de la cueillette et la manière de cueillir les feuilles. Le type de thé, quant à lui, est conditionné par la manière dont le thé est finalement traité.

Thé vert
Pour éviter la fermentation, les feuilles de thé sont chauffées/cuites à la vapeur et séchées après la cueillette. Le thé vert conserve ainsi la douceur et les propriétés des feuilles fraîches. Vert clair à brun clair, c’est un thé à l’arôme particulièrement agréable, présentant une légère amertume en arrière-goût. Le thé vert contient beaucoup d’antioxydants et peu de théine.
 
Thé noir
Les feuilles de thé fraîchement cueillies sont fermentées et séchées. Le processus de fermentation confère au thé sa couleur typique, d’un brun doré à foncé, sa saveur relevée et son arrière-goût puissant. Le thé noir contient moins d’antioxydants et plus de théine que le thé vert et blanc.

Thé blanc
Les feuilles de thé sont cueillies lorsqu’elles sont encore jeunes et fraîches, ce qui les rend très riches en polyphénols. Le nom « blanc » provient des pousses de thé séchées, dont les poils argentés virent au blanc quand ils sont séchés de manière naturelle. Les pousses de thé ne subissent par ailleurs aucun traitement. Cette transformation subtile confère au thé blanc une couleur légèrement dorée, une saveur fraîche et fleurie et un arôme doux. Le thé blanc est très pur, il contient beaucoup d’antioxydants et peu de théine.
 
Thé Oolong
Le degré de fermentation des feuilles de thé se situe environ entre celui du thé vert et du thé noir, de même que la présence d’antioxydants et de théine. Il s’agit d’une variété très particulière, hors du commun : de couleur claire à foncée, de saveur fraîche, fleurie et citronnée ou pleine, puissante et noisette pour les feuilles les plus fermentées.

La quantité de polyphénols dans une tasse dépend de la durée d’infusion des feuilles de thé. Les 2 à 3 premières minutes libèrent surtout la théine, les arômes et les saveurs dans l’eau. Ce n’est qu’après que les polyphénols arrivent. Si on laisse le thé infuser plus de 6 minutes, une certaine amertume peut se manifester.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse de courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires